Projet d'établissement

Tout ce que vous ferez en mon Nom à l’un de ces petits, je le tiendrai fait à moi-même. 

MATTHIEU 25-40

« Allez avec confiance … Partout vous trouverez des pauvres, des ignorants et des petits… Mais vous trouverez toujours aussi le Seigneur Jésus qui n’estime rien au dessus de l’âme du plus petit des enfants ».

Mère Jeanne-Claude JACOULET, fondatrice de la SAINTE FAMILLE

Notre Dame de FLIXECOURT est un établissement catholique sous la tutelle de la congrégation de la Sainte Famille.

Ce projet trouve son inspiration dans le projet éducatif de la Sainte Famille et dans le charisme de Jeanne Claude JACOULET, fondatrice de la congrégation.

Soucieux du devenir de notre communauté éducative et plus particulièrement du devenir de nos jeunes, l’ensemble scolaire Notre Dame se dote d’un projet d’établissement qui lui permettra de mener à bien sa mission éducative et d’Eglise.

En s’appuyant sur le charisme éducatif de notre tutelle, en nourrissant une réflexion sur l’environnement dans lequel est implanté notre établissement, mais aussi en se montrant vigilant sur l’évolution et les transformations de notre société, notre communauté définit les axes prioritaires qui guideront nos actions.

Pour la réussite de notre projet, notre communauté s’adaptera aux indispensables évolutions pédagogiques et bâtira des actions qui s’articuleront et s’appuieront sur une coopération renforcée avec les autres établissements de l’enseignement catholique de notre diocèse et en particulier, sur les réseaux auxquels nous participons (réseau Sainte Famille et réseau Saint Paul).

  1. S’investir dans une pédagogie différenciée source de réussite
    • Favoriser l’investissement, le goût du travail bien faitUn constat : nos jeunes ne sont plus conscients de l’importance de l’investissement, de l’effort, sources de la réussite. Nous devons les aider à prendre conscience de cette nécessité.
      • Apporter du sens aux savoirs avec les élèvesPar un dialogue permanent et en s’appuyant sur des expériences personnelles, des exemples concrets, des pédagogies adaptées, nous devons donner du sens aux savoirs.
      • Favoriser le travail personnel et cultiver le travail collaboratifIl est impératif que chacun prenne conscience que le travail personnel est vital à la réussite.

        Le travail permet de bonifier ses dons ou de compenser ces carences.  C’est un état esprit  qu’il faut forger et  montrer que l’effort et la pugnacité révèlent les talents et conduisent à la réussite de chacun.

        Pour ce faire, il est plus que nécessaire de proposer un cadre strict où chacun pourra travailler dans le calme et le respect de tous.

        Un travail personnel est indispensable mais aujourd’hui, la nécessité de former au travail collaboratif s’impose.

        Proposer autant que possible un travail collaboratif :Permettre à chacun de contribuer à un travail collectif en apportant sa part d’investissement.

        Le travail collectif contribue et participe à la formation personnelle qui implique, l’écoute, le respect des autres, mais aussi favorise la naissance de la contradiction positive et de l’esprit critique.

      • Des évaluations qui stimulentRevoir l’apport de chaque discipline, de leurs complémentarités, de leurs transversalités en lien avec le socle commun. Evaluer des compétences et non plus uniquement des connaissances : évaluation positive.
    • Gérer l’hétérogénéité
      Un constat : dans un environnement de plus en plus complexe, l’hétérogénéité de nos élèves est observée. Comme nous le préconise le projet éducatif, notre mission consiste à accueillir et porter une attention particulière à chacun sur le plan intellectuel, matériel et affectif !

      • Repérer les élèves en difficultésIdentifier les difficultés, comprendre leurs origines et proposer des solutions en proposant une aide bienveillante et en adoptant une pédagogie différenciée que se seront source de motivation et d’épanouissement de l’enfant
      • Rechercher les partenariats et travailler en bonne intelligence :Pour le bien-être de nos jeunes à besoins particuliers, favorisons le travail en équipes et suscitons l’aide des personnes ou organismes compétents : les MDPH, CMP, Orthophoniste, maître référent, médecin scolaire, autres partenaires.

        Inscrivons-nous dans une logique de l’échange, d’un travail collaboratif efficace en y associant les parents

      • Programmes personnalisés : PPRE, PPSNe pas faire de ces programmes des outils de stigmatisation mais de véritables outils dédiés à la réussite des jeunes, instruments d’une nouvelle motivation et d’un nouvel élan vers la réussite.
      • Apporter une aide complémentaire quand les conditions le permettent en favorisant :- les études encadrées plutôt que des études surveillées
        – Poursuivre l’accompagnement éducatif et aide aux devoirs et leçons grâce aux dispositifs DEVOIRS FAITS
        – imaginer des remédiations périodiques en favorisant le décloisonnement des classes et la pédagogie différenciée
        – Apporter un plus aux bons élèves : adapter ou créer des dispositifs nouveaux permettant à ces élèves de se valoriser. Les impliquer dans un tutorat ? (Valorisation et solidarité)
    • Une école des intelligences multiplesLes travaux les plus récents mettent en lumière la complexité des mécanismes d’apprentissage et l’existence d’intelligences multiples. Afin de favoriser la réussite de chacun, nous devons mieux cerner des mécanismes et proposer des outils pédagogiques adaptés
      • Découvrir, se familiariseravec les intelligences multiplesSe mettre en relation avec des personnes ressources susceptibles de nous accompagner pour comprendre ces mécanismes
      • Savoir prendre en compte les différentes intelligences, se former et changer nos pratiques pédagogiques
      • Communiquer- Disposer d’un savoir-faire ne dispense pas d’être capable de faire savoir. Expliquer les intelligences multiples et le besoin d’une pédagogie redéfinie.
        – Susciter l’intérêt, l’adhésion de tous
      • Travailler en réseau avec les autres établissements impliqués dans le même projet : créer du sens et du lien pour avancer et confronter ensemble ses pratiques.
      • Prendre le recul nécessaire pour évaluer le projetEvaluer ses pratiques, mesurer l’impact de cette pédagogie sur les élèves, sur les enseignants, sur l’établissement
    • Intégrer et analyser les nouveaux outils de communication et d’information
      • Apporter un accès aux outils multimédias : favoriser les compétences, prévoir des outils informatiques pour que le travail personnel des élèves soit possible, enseigner plus souvent avec le multimédia
      • Apprendre à décrypter, analyser les informations, les émissions, les images…. Développer le bon sens, la réflexion, le sens critique
      • Sensibiliser à un usage plus raisonné des médias : élèves, mais aussi parents, Initier formations avec des partenaires spécialisés.
  2. Une école ouverte sur le mondeConstat : l’hétérogénéité culturelle est aussi observée…
    • Permettre l’accès à la culture pour tous
      • Etablir un projet culturel structuré : Une convention départementale (PAC 80) pilotéepar le référent culturel et/ou des professeurs coordonnateurs- Favoriser les rencontres entre les élèves et les professionnels de la culture
        – Favoriser la découverte des espaces culturels
      • Mettre en place ou poursuivre les ateliers artistiques : chorale, théâtre, cinéma… activités péri-éducatives
      • Initier un spectacle de fin d’année réalisé par les élèves sur le modèle de la soirée des talentsEn lien avec les différents ateliers mis en place au cours de l’année, cette soirée permettrait de valoriser nos jeunes dans divers domaines
      • Mettre en œuvre des projets transversaux pour chaque niveau de classe permettant la réalisation d’un projet final (exposition, voyage, film).
    • Éduquer à la santé, prévenir les comportements à risquesConstat : notre société est confrontée  de plus en plus à des bouleversements non maitrisés par tous, qui conduisent à des déviances, des addictions, à des changements de comportement qui nuisent au développement de nos jeunes
      • Organiser des activités sportives : association sportive, cross de l’établissement, séjours d’activités physiques de pleine nature
      • Programmer des activités de sensibilisation :- Identifier les thèmes sensibles, les difficultés auxquelles nos jeunes sont confrontés en génèrent du mal être. Et/ou addictions, d’autres soucis
        Ce travail peut s’appuyer sur le parcours santé
        – Mettre en place des dispositifs d’écoute, de veille permettant d’identifier des difficultés et d’orienter nos jeunes vers la bonne personne pour gérer ses attentes.
        – Inviter des intervenants extérieurs
      • Lutter contre les comportements à risques et les comportements violents. La bienveillance ne dispense pas de fixer des règles et d’imposer des interdits. Il est important que nos jeunes apprennent les limites et le sens d’un non. La frustration n’empêche pas de grandir bien au contraire.
        Pour cela notre établissement doit se doter d’un cadre disciplinaire propice au travail et imposant les respects de tous.
    • Éduquer les élèves aux choix d’orientation
      • Travailler l’orientation à tous les niveaux en s’appuyant sur le parcours avenirPermettre à chacun un cheminement permettant de mieux se connaitre et ainsi permettre de mieux penser son projet personnel. Ce travail d’introspection est l’affaire de l’ensemble de la communauté éducative.  Les enseignants sont en première ligne et sont les principaux acteurs de cette mission.

        – Accentuer l’information sur les formations, sur les écoles, les différentes filières et en particulier la formation par alternance
        – Développer des outils dont l’utilisation aidera au discernement : Folio,  le logiciel Impala…
        – Poursuivre les initiatives autour du monde professionnel en permettant à nos jeunes de rencontrer le monde du travail et le monde de la formation. (visite d’entreprise, journée des rencontres professionnelles…
        Le stage en milieu professionnel et son évaluation doivent être une étape importante de ce cheminement

      • Favoriser le dialogue avec l’élève et sa famille : être en réseau avec les lycées de l’E.C et les lycées publics proches afin que chacun ait une connaissance plus précise des formations possibles
    • Inscrire l’enseignement dans une dimension européenne
      • Proposer des activités linguistiques hors des cours : créer un club de conversation linguistique ; intervention de parents, le club n’est pas un cours…
        Favoriser les voyages de découverte à l’étranger
      • Utiliser l’outil multimédia pour favoriser des échanges et un partenariat linguistique
        Initier et promouvoir  une relation/ un partenariat  avec un établissement anglais, espagnol que permettrait des échanges via des outils appropriés pour que les élèves puissent échanger le cadre scolaire…
      • Enseigner la LV2 dès la sixième : promotion d’une classe bilangue
  3. Une école du sens, du questionnement de la vie
    • Ouvrir à la vie intérieure et à la spiritualité
      • Un projet pastoral- L’établissement Notre Dame est un établissement Catholique et à ce titre assure une mission d’Eglise à laquelle participent tous les acteurs de la communauté éducative.
        – Le projet pastoral défini doit permettre la mise en place d’actions visibles donnant sens à l’action engagée.
        – Bâtir une collaboration, en bonne intelligence, en Eglise, implique un lien entre les différents acteurs : établissement, tutelle, paroisse, diocèse…
      • Apporter une meilleure connaissance du fait religieuxLe fait religieux est enseigné par les  programmes scolaires. La pastorale peut aussi dans le cadre de la première annonce ou de la culture religieuse proposer une approche œcuménique permettant à chacun de mieux apprécier les différentes sensibilités
      • S’engager en tant que chrétienFavoriser l’information pour permettre aux jeunes de découvrir les différents mouvements catholiques de notre diocèse et ainsi  permettre à ceux  qui le souhaitent de s’engager.
    • Ecouter les questions et les bouleversements du monde-Comprendre et s’engager à agir sur le mondeConstat : Notre monde vit aujourd’hui des évolutions complexes dont les conséquences bousculent les repères de nos sociétés. De nouveaux enjeux mobilisent le monde et impliquent des transformations fortes de nos modèles actuels et de l’avenir de nos sociétés.
      • Donner du temps et créer des lieux pour analyser l’actualitéNos jeunes sont abreuvés d’informations sans pour autant en maîtriser la pertinence. Nous devons, à travers les différentes activités de la communauté éducative (cours, clubs …) favoriser la perception des faits et leurs impacts sur nos sociétés : Aider à la compréhension, au positionnement de chacun
      • Former les élèves à la solidaritéL’individualisme est plus présent aujourd’hui et conduit au repli sur soit. Œuvrons pour que l’attention aux autres, ne soit pas un moment unique  mais une habitude quotidienne et développons la notion de solidarité.
Inscriptions Ecole – Collège –Rentrée 2021

Madame, Monsieur,

Les conditions sanitaires ne nous permettront pas d'organiser

comme nous le souhaitions, les portes ouvertes des 9 et 10 avril 2021,

La campagne d'inscription se poursuit  pour notre école et  notre collège.

Si vous souhaitez prendre rendez vous pour une inscription,

je vous invite à  contacter notre établissement au  03-22-51-60-55 .

Dans l'attente de nous retrouver au sein de notre établissement, je vous invite à découvrir notre site.

Des visites vidéo de l'Ecole et du collège sont accessibles dans l' onglet informations Pratiques, rubrique inscriptions

Durant cette période si particulière, les rendez-vous d'inscription se font pour le moment, 

par visioconférence ou par téléphone.

Merci de votre confiance

LA DIRECTION